Des contes du monde entier pour grands et petits

Contes et légendes du Bénin

978237801088

Contes et légendes du Bénin

Collectés et traduits du fongbé et du mahi par Patrice Tonakpon Toton

et les conteurs de l’association Katoulati (Cotonou)

Racontés par Magali Brieussel

Illustrés par Benoît Maire

2017, 210 pages, 20€

 

 

Product Description

Pourquoi le ciel est si haut


Autrefois, peu après la création de l’univers par Dadassègbo, le ciel était tellement proche de la Terre qu’il suffisait de lever le bras pour le toucher. Les hommes en profitaient allègrement, car ils se nourrissaient de lui. Oui, ils mangeaient le ciel ! Un morceau de nuage le matin, une assiettée d’azur le midi, quelques bouchées de voûte céleste le soir – le tout, arrosé d’un peu de pluie.

Ainsi l’avait voulu Dadassègbo.

Hélas ! Ce que les hommes obtiennent trop facilement, ils finissent par ne plus le respecter. Le temps passant, ils prirent l’habitude de dédaigner les miettes de ciel qu’ils laissaient tomber dans la poussière. Ils faisaient d’inutiles provisions, jetaient les restes aux chiens. Ils n’avaient pas la moindre considération pour l’entité qui, sans la moindre contrepartie, leur permettait pourtant de vivre.

Le ciel n’en pouvait plus de ce gaspillage permanent. Il se confia à Dadassègbo. Le maître de l’univers fut pris de pitié pour le ciel et de colère contre les hommes. Du jour au lendemain, il éloigna le ciel de la Terre. Il le repoussa si loin du sol qu’il nous semble, aujourd’hui encore, parfaitement inaccessible.

Pour ne pas succomber à la famine, les hommes furent dès lors obligés de cultiver des champs et d’élever des animaux. Ils avaient appris à leurs dépens qu’il ne faut pas gaspiller la nourriture.